Pablo Picasso

Pablo Picasso

Quand j’étais au lycée, je détestais la géométrie. Les angles, les droites parallèles, les sphères et tout autre notion barbante me donnait envie de poursuivre une carrière littéraire. Il y a cependant une forme géométrique qui me plaît beaucoup : le cube. Attention, je ne parle pas de celui qu’on vous fait étudier en cours de mathématiques. Le mien est un peu plus coloré que ça. Et il est aussi conçu d’une manière bien précise, avec neuf petits carrés sur chaque face. Vous avez deviné ? Je parle bien évidemment du Rubik’s Cube.

Peu importe votre âge, vous connaissez surement ce casse-tête qui a donné du fil à retordre à beaucoup de personnes. Le principe est simple : bougez le cube jusqu’à ce que toutes les faces aient une couleur unie. Un jeu d’enfant au premier coup d’œil mais un véritable puzzle lorsqu’on s’y penche dessus. Savez-vous qu’il y a presque 43 trillions de combinaisons possible ? Mais alors comment faut-il faire pour pouvoir résoudre ce cube venu des enfers ? Il existe différentes techniques de résolution permettant d’accélérer le processus. Celle que j’utilise est une des plus simples et intuitives. Il s’agit de la résolution couche par couche. Il faut d’abord résoudre une première face, puis la deuxième couronne (la ligne du milieu) et enfin la face du bas. Avec cette méthode, j’ai pu descendre jusqu’à un temps de résolution d’une minute et vingt secondes. Cela vous paraît rapide ? Détrompez-vous. Comme toute activité, il existe des compétitions basées sur la vitesse. Et à votre avis, quel est le record actuel pour résoudre un Rubik’s Cube ?

Toujours plus vite

Si vous êtes un lecteur normal, le temps que vous finissiez de lire cette phrase, le champion du monde a déjà terminé son Rubik’s Cube. 4,737 secondes. Impressionnant n’est-ce pas ? Peut-être avez-vous envie de vous y mettre vous aussi et, qui sait, devenir un jour le meilleur cubeur du monde ! Mais j’ai comme l’impression que vous n’êtes pas convaincu. Il est vrai qu’un tel challenge peut faire peur et il nécessite surement de s’y mettre pendant des heures avant de pouvoir y arriver. Ne vous inquiétez pas, on peut très bien apprendre à faire un Rubik’s Cube très rapidement. C’est d’ailleurs ce qu’a voulu montrer Mike Boyd. Si vous ne le connaissez pas, il s’agit d’un youtubeur qui a pour objectif d’apprendre un nouveau talent le plus rapidement possible. Je vous invite d’ailleurs à aller faire un tour sur sa chaîne si vous voulez en savoir plus. Dans cette vidéo il s’attaque à ce casse-tête qu’il réussit à résoudre en 22 minutes pour la toute première fois. Il nous montre ensuite les étapes afin de descendre sous la barre des deux minutes.

Si la forme ou la couleur du cube ne vous plaît pas, il existe de nombreuses variations toute plus folles les unes que les autres. Ma préférée est le Rubik’s Cube Mirror. Vous n’avez aucune couleur pour vous aider car ce qui change c’est la forme des pièces comme vous pouvez le voir sur la photo suivante. Et une fois déformé, le cube a une allure des plus étranges.

Art moderne VS art contemporain

Enfin si vous souhaitez vous entraîner mais que vous n’avez pas encore de Rubik’s Cube, vous pouvez essayer directement sur votre navigateur dans cette version web (merci Google !).

Une réaction au sujet de « Pablo Picasso »

  1. pourquoi Picasso?maitre du cubisme?..t’as pas parlé des possibilités de tricher en décollant les autocollants ou en déboitant les carrés composant le cube..j’ai jamais réussi à le terminer contrairement à toi..Bravo!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *