Archives de
Mois : mars 2017

Be a hero

Be a hero

Si vous suivez mon blog depuis le début, vous savez que je me suis rendu en Irlande pendant plusieurs mois afin de réaliser mon stage de quatrième année. Plus précisément, j’étais dans la ville de Limerick, troisième plus grande ville du pays. J’ai pu ainsi admirer des paysages verdoyants que l’on ne trouve pas si communément en France. J’ai aussi rencontré beaucoup de personnes venant de différents pays et nous avons réalisé plein d’activités nouvelles pour moi.

La ville de Limerick
La ville de Limerick

A mon arrivée, j’ai rencontré Julio et Samuel, deux étudiants brésiliens avec qui j’ai passé la majorité de mon temps. Dès le début, nous sommes beaucoup sortis, notamment lors du match de rugby opposant le Munster aux All Blacks. C’était un excellent match où les irlandais ont tout donné pour obtenir cette victoire en écrasant leur adversaire.

Stade du Munster

Nous avons participé à diverses activités notamment avec l’université de Limerick. Je me rappelle notamment de la sortie surfing au bord de l’océan. C’était la première fois que je faisais du surf et malgré la température de l’eau très froide, j’ai adoré faire ça. Je me débrouillais d’ailleurs plutôt bien selon les moniteurs. Une chose que je n’avais cependant pas prévu est de prendre avec moi une serviette pour me sécher. J’ai du attendre que le vent de la côte enlève toutes les gouttes sur mon corps avant de pouvoir me changer. Et je peux vous garantir que le vent est très frais en Irlande. Toutefois je garde un très bon souvenir de cette expérience, et j’aimerai très vite en refaire.

Surf
Où est Charlie ?

Pendant que j’étais encore au pays des moutons, mon école a envoyé à toute notre promo un concours photo. L’idée était de prendre une photo à l’étranger avec un fanion de l’école. Et des récompenses étaient à la clef ! Ni une ni deux, je me précipite vers mon appareil photo et arpente les rues de ma ville à la recherche du cliché qui me fera décrocher le gros lot. C’est finalement près de la ville de Dingle, ville la plus à l’Ouest de toute l’Europe, que je décide de prendre ma photo.

Antoine Delia en Irlande

Regard vers l’avenir, verdure prédominante, tout me semble parfait sauf les moutons qui manquaient à l’appel. J’envoie donc cette photo à mon école avec l’espoir de me hisser au sommet du classement. Et devinez quoi ? J’ai gagné ! Ma photo a fait l’unanimité et j’ai pu ainsi décrocher le premier prix à savoir une GoPro Hero+. Moi qui adore voyager, je n’en étais que trop heureux et il me tarde désormais de repartir à l’aventure afin de filmer mes explorations.

Gotta Go Fast

Gotta Go Fast

De nos jours, tout doit aller très vite. Nous ne tolérons pas le moindre retard, que ce soit lorsque nous allons sur Internet ou que nous attendons un train. Au fil du temps, cette rapidité de vie a aussi déteint sur notre pause déjeuner. En effet, nous passons désormais 22 minutes en moyenne à la coupure de midi contre plus d’une heure et demi il y a 30 ans. On peut supposer que cela est dû à l’essor des fast food ces dernières années. En effet, la restauration a fait un bond de 74% depuis 2004 et ce n’est pas près de s’arrêter.

Lunch atop a Skyscraper

Parmi eux on peut compter l’incontournable McDonald’s et son fameux Big Mac. Aux heures de pointe, le service est en moyenne de 3 minutes. McDonald’s est considéré comme la plus grande chaîne de restauration rapide au monde en termes de repas servis avec quelques 69 millions de clients par jour en 2013. Avec 75 hamburgers vendus par seconde, on se demande si quelqu’un détrônera un jour ce géant du burger.

Big Mac
Le Big Mac

Et c’est ce qui pourrait peut-être arrivé avec la venue de Burger King en France. Retiré du marché français en 1997, il a fait son grand retour fin 2012 à Marseille avant de s’étendre partout en France. En novembre 2015, il rachète le groupe Quick et annonce qu’ils deviendront progressivement des Burger King. L’attrait de la nouveauté a fait monter sa popularité et on se demande si Burger King ne serait pas le nouveau McDonald’s.

 

Devant cet océan d’hamburgers, il existe quand même des chaînes de restauration rapide proposant des mets divers et variés. Mon préféré reste le Subway. Spécialisé dans la préparation de sandwichs et de salades, vous pouvez préparer votre repas comme vous le souhaitez et tout est fait devant vous. L’avantage de ce service est que vous pouvez très bien manger quelque chose de sain en fonction de ce que vous choisissez. Pour ma part, je prends toujours un sandwich de 30 centimètres pain complet avec poulet Teriyaki accompagné de salade, tomates et olives.

Un subway au poulet Teriyaki

Il faut toutefois faire attention à tous ces restaurants et essayer de varier les plaisirs, comme par exemple se préparer à manger pour le midi. En effet, une consommation excessive d’hamburgers et de frites n’est absolument pas bon pour le corps. Et c’est ce qu’a démontré Morgan Spurlock dans son film Super Size Me où il décide de manger exclusivement au McDonald’s pendant 30 jours. A la fin de son expérience, il a pris 11 kilos et rencontre des problèmes de foie. Alors la prochaine fois que vous avez une petite faim, allez plutôt vous préparer un bon plat de pâtes !

Pump it up

Pump it up

EVERYBODY FUCKING JUMP! – Hardwell

Cela fait maintenant un peu plus d’un an que je me suis mis à écouter de la musique dite électronique. Mes oreilles considéraient cela comme du boum boum dénué de sens et il m’a fallu un certain temps avant de me plonger complètement dans le genre. Aujourd’hui j’écoute en majorité des titres électro que ce soit au travail, dans ma voiture ou encore quand je me douche. Il me serait très difficile de me passer de cela dans ma vie de tous les jours.

Mais revenons un peu en arrière. Tout a commencé le vendredi 15 janvier 2016 lors de ma première sortie en boîte de nuit, lieu rêvé pour perdre votre audition en un temps record. Ici la musique est à 90% électronique. Si vous voulez écouter du David Bowie ou le dernier album de Mozart, passez votre chemin. C’est ici que j’ai écouté mes premiers morceaux composés par les plus grands DJ de ce monde. Il m’a fallu du temps pour m’habituer à cette musique pour finir par l’aimer. Et avant de le savoir, j’étais déjà au milieu de la piste en train d’enflammer le dancefloor.

Je commençais maintenant à m’intéresser aux artistes du monde électro. Mes playlists Spotify étaient presque exclusivement composées de titres de Martin Garrix, Oliver Heldens, Illenium ou encore Galantis. Je regardais avec attention leur performance lors de divers festivals. Et cela m’a donné envie d’aller à l’un d’entre eux. Ni une ni deux, me voilà parti vers l’EMF, le plus grand festival électro de France. Trois jours de musiques au bord de la plage à écouter mes titres préférés et partager cette expérience avec des passionnés comme moi, que demander de plus ?

Mon engouement pour l’électro ne s’arrête pas là. Je me suis beaucoup intéressé aux outils des DJ, notamment aux platines qu’ils utilisent lors de leurs performances en live. Cet objet est au premier abord assez déstabilisant, car il comporte énormément de boutons de tous les côtés. Je me suis entraîné dessus afin de comprendre tous les mécanismes et pouvoir moi aussi faire danser mes amis.

Contrôlleur Pioneer DDJ-SB2

Aujourd’hui encore je mixe beaucoup car j’adore la musique et pouvoir choisir quelles chansons jouer ou pas. Et peut-être me verrez-vous un jour en tête d’affiche d’un grand festival électro !

En bonus, voici le tout premier mix que j’ai réalisé. Il n’est pas parfait mais il faut bien commencer quelque part ! J’espère qu’il vous plaira !